J’ai fini tout le miel de ma grand-mère

Mon amour du miel m’a toujours joué des tours. Mais cette fois-ci, c’est une longue histoire. J’ai fait plusieurs kilomètres pour acheter le miel de ma grand-mère, son préféré. Mais une fois arrivé chez moi, il m’était difficile de résister à goûter ce trésor culinaire. Eh oui, j’ai fini par tout terminer. Il ne me reste plus qu’à lui racheter du miel. Ça m’apprendra.

Le miel et mes bêtises

Bien qu’elle soit d’origine naturelle, le miel est une substance très goûteuse et irrésistible. Pour moi, rien ne vaut la saveur d’un bon miel. J’ai toujours aimé en manger. En tartine, en substitut du sucre ou encore dans les recettes de cuisine, le miel est pour moi un ingrédient incontournable et même royal.

L’odeur du miel me fait penser à ma plus tendre enfance. Au champ, à l’air pur, à la nature. Je me souviens encore voir mes parents s’entre-aider entre les ruches. L’amour se lisait sur leurs visages. Chaque matin, la présence du miel sur la table du petit déjeuner me donnait le sourire. Rien de tel pour commencer une journée. Le miel de mon enfance. J’ai bien aimé cette époque.

Mais cet amour du miel m’a souvent porté préjudice. Elle m’incitait à faire plusieurs bêtises. Et même aujourd’hui encore. Si certains volent des ruches, de mon côté j’ai fini tout le miel de ma grand-mère. Quelle bêtise j’ai faite aujourd’hui. Il faut que je me rattrape.

La galère pour retrouver le miel

Ma grand-mère m’a demandé de lui chercher son miel de Manuka. C’est un miel spécifique originaire de la Nouvelle-Zélande et de l’Australie. Il est assez rare, car les fleurs issues de ce miel ne fleurissent que pendant six semaines. Il a plusieurs vertus. Antibactérienne, antiseptique, anti-inflammatoire et cicatrisante.

Il m’a fallu plusieurs semaines pour trouver cette perle rare dans ma région. Une fois le paquet entre mes mains, il m’était difficile de ne pas l’ouvrir pour juste sentir l’odeur que je chéris tant. Mais une fois ouvert, j’ai pris une petite cuillerée pour goûter un peu de ce produit. Je n’ai pas pu m’empêcher de finir tout le contenu du pot.

Vous pouvez rire de moi. C’est vrai que je n’ai pas eu beaucoup de volonté pour en laisser un peu, mais je suis sûr qu’à ma place, vous auriez fait pareil. Si le monde du miel vous est encore inconnu, je vous invite à visionner cette vidéo.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *