Close

Je suis parti faire le tour du monde

Depuis mon enfance, je suis fasciné par le globe pendant les cours de géographie et faire tour du monde a toujours été un rêve que j’ai pu réaliser il n’y a pas longtemps. Oui, en véritable « aventurier », j’ai voulu passer par les cinq continents pour parfaire mon carnet de voyage. Galères, péripéties, beaucoup de découvertes, mais surtout du plaisir inestimable ont jalonné mes voyages.

Faire le tour du monde, un défi pour le bonheur

Quand j’ai fait part de mon projet à mes proches, j’avais eu droit à des « t’es fou ? », « t’es sûr que tu vas y arriver ? », ou tout simplement à un « pourquoi ? ».

Et c’était aussi un vrai casse-tête de trouver les raisons, tellement, il y en avait pleines. Mais la principale, c’est que j’avais très, très envie de découvrir notre planète. Je suis souvent coincé entre quatre murs, confronté aux brouhahas que nous offre le quotidien, et j’ai décidé de prendre du recul en entamant un voyage, puis un autre et encore un autre.

Quelques appréhensions, une certaine peur ne m’ont pas démotivé pour autant, car j’étais prêt à découvrir l’inconnu, avec de nouvelles civilisations, de nouvelles coutumes, de nouvel univers et côtoyer de nouvelles populations.

Ces raisons, j’en avais fait mes motivations pendant ces quelques mois loin de « chez moi ».

Mes préparatifs avant le fameux voyage

Pour ce long voyage, j’ai pu mettre de côté quelques économies. Certes, côté budget, les coûts varient selon le mode de transport et selon les destinations choisies et selon les hébergements.

Pour moi, j’ai opté pour les moins chers en me déplaçant le moins possible en avion. Toutefois, il existe des billets « tour du monde », mais j’ai opté pour des déplacements en voiture et en train afin d’apprécier le paysage, mais c’est aussi plus flexible au niveau des frais.

J’ai consulté des guides pour le repas, l’hébergement et les autres activités. D’autant plus que le but de mon voyage a été la découverte de toutes les facettes d’un pays à un autre.

Quelques habits pour faire face à la chaleur ou au froid, une pharmacie de secours, quelques accessoires de survie et de l’argent liquide pour prévoir des payements non accessibles par carte.

Quelques astuces pour le vôtre !

Comme moi, pour parfaire votre tour du monde, vous devez prendre quelques dispositions qui vous éviteront de rencontrer des mésaventures.

Pour les papiers, j’ai gardé dans mon carnet les coordonnées des ambassades représentant la France dans chaque pays, surtout dans un état qui nécessite un visa.

Je me suis également souscrit à des assurances qui couvriront tous les domaines : santé, rapatriement et autres.

Et surtout, munissez-vous d’une carte Map et d’un dictionnaire pour les lexiques basiques !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *