Close

J’ai vendu tous mes cadeaux de Noël sur Le Bon Coin

Comme janvier est plutôt un mois assez pénible surtout pour les portefeuilles, j’ai décidé cette année de faire bon usage des cadeaux que j’ai reçu à Noël. En effet, au lieu de laisser tous ces gadgets (des objets convenus pour être saugrenus entre mes amis et moi) encombrer les placards de ma maison, j’ai cherché comment m’en débarrasser avec si possible, un peu d’argent à la clé, pourquoi pas !

Des objets invendables sur les réseaux de vente habituels

Etant alors résolu à mettre en vente mes « super cadeaux » de Noël, je me suis demandé comment pourrais-je bien leur trouver rapidement des acquéreurs comme ils étaient plutôt du genre loufoque : un assortiment de verres à liqueur affublés de tétons, des nains de jardin, une boîte vide d’iPhone 4, la sculpture en bois d’un pénis géant,…. J’ai essayé des sites réputés pour la vente en ligne, mais au bout d’un moment sans aucune nouvelle, je me suis finalement tourné vers le site Le Bon Coin.

Le Bon Coin, le site des « annonces extraordinaires »

Pour ceux qui ne le savent pas encore, Le Bon Coin est un site sur lequel on peut trouver des annonces littéralement hilarantes pour vendre des objets pour le moins insolites ! Ce qui convenait parfaitement pour essayer d’écouler mes petits « trésors ». Effectivement, avec un petit texte rempli d’humour qui accompagne une photo avantageuse, il est facile de décrocher des contacts potentiels sur Le Bon Coin.

Qui l’eut cru ? Un monsieur d’âge respectable a demandé à combien il pourrait avoir les fameuses verres à liqueur tétons ! Ce coquin monsieur comptait les offrir à sa chère et tendre en vue de la prochaine Saint Valentin.

Pas de soucis « orthographiques »

Ce que j’ai adoré dans cette aventure avec Le Bon Coin, c’est qu’en plus d’avoir réussi à écouler presque la totalité de mes cadeaux de Noël, le fou rire était également au rendez-vous à chaque fois que je consultais le site et ses fabuleuses annonces. En effet, les annonceurs avaient de ces inspirations pour mettre en valeur leurs biens. Mais encore, les soucis quant à l’orthographe des mots de l’annonce sont quasiment « exagérés ». Mais plus c’est faux, plus les internautes aiment !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *