J’ai été interdit bancaire

Cela peut sembler dur à croire, mais cela peut aussi arriver à n’importe qui ! J’ai été interdit bancaire ! Et cela m’est arrivé sans que je ne m’y attende, principalement à cause d’une arnaque sur ebay ! Je dois dire avant toute chose que je suis une personne prudente de nature, mais celle-là je ne l’ai vraiment pas vu venir.

Une histoire un peu bête

Je ne suis pas très partisan des achats en ligne, mais il m’arrive de faire des commandes de temps à autres pour m’épargner des déplacements ou lorsque je vois passer des occasions rares sur la toile. C’est ainsi qu’en surfant occasionnellement sur eBay, je suis tombé sur des articles de sport qui ont fini par me convaincre. Et hop, je contacte le vendeur ! Un mec sympa, sportif aussi je pense, le courant est bien vite passé entre nous. Je fais les vérifications d’usage, il a le compte nickel et il est même mentionné qu’il a des évaluations plutôt positives.

Comme il n’y avait pas de raisons de ne pas conclure la transaction, nous nous sommes mis d’accord et je lui ai envoyé un chèque. Quelques jours plus tard, j’ai bien reçu les articles que j’ai commandé et j’ai fait signe au vendeur qu’il pouvait bien toucher son chèque. Celui-ci me répond qu’il a abîmé le chèque par mégarde en reversant une boisson dessus et m’envoie la photo du chèque en piteux état ; je luis fis donc un nouveau chèque.

Le vendeur toucha son chèque comme prévu et je pensais cette histoire terminée. Quelques jours plus tard, je recevais du courrier de la banque, mais entre nous combien de personnes se jettent sur les courriers de la banque pour les ouvrir ? Un peu plus tard, le verdict est tombé, je suis interdit bancaire. En réalité, le chèque n’était pas abîme comme le vendeur le prétendait et a essayé de le toucher quelques jours après le deuxième chèque. Seulement, je n’avais plus le montant inscrit dans mon compte bancaire.

Prendre les bonnes résolutions

Croyez-en mon expérience, lorsque l’on se trouve dans ce genre de situations, c’est à dire en situation d’interdiction bancaire, l’on est facilement en proie à la panique. Et c’est tout à fait normal ! Quant à moi, ma première réaction était de demander de l’aide. Comme j’avais la chance d’avoir un conseiller compréhensif à la banque, celui-ci me prêta assistance dans les démarches à suivre pour sortir de l’interdit bancaire et j’ai fini tout de même par me tirer d’affaires.

Depuis, je préfère les méthodes de paiement sécurisés en ligne tels que paypal, skrill ou autres. Toutefois, il est important d’être extrêmement prudent lorsqu’il s’agit de faire des achats en ligne, car une arnaque peut venir de là où l’on s’y attend le moins.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *