J’ai essayé de refiler la varicelle à toute ma famille

Il n’y a pas si longtemps, j’ai eu la varicelle. Eh oui ! En étant adulte, comme Angelina Jolie. Je ne sais pas où est-ce que je l’ai contractée, d’ailleurs je pensais toujours que c’est une maladie propre aux enfants jusqu’à ce que je sois atteinte. Puis l’idée m’est venue comme ça, j’ai essayé de refiler la varicelle à toute ma famille. Alors, je me suis informée sur la maladie :

On a la varicelle une seule fois dans la vie

Habituellement, elle ne peut être contractée qu’une seule fois au cours de la vie, il est extrêmement rare qu’on observe un second cas. J’ai deux bambins de 4 et 2 ans qui ne l’ont jamais eu alors c’était le bon moment de les refiler. Normalement s’ils contractent le virus (qu’on appelle varicelle zona ou VZV) maintenant, ils seront immunisés pendant toute leur vie.

Des vaccins existent quand même

Il existe un vaccin préventif contre la varicelle, généralement donné aux enfants de plus de 11 ans n’ayant jamais contracté la maladie (pas pour les petits enfants). On l’administre aussi aux adultes travaillant dans des lieux réunissant de nombreux enfants comme les crèches et les garderies ainsi que les centres de loisirs, de pédiatrie…

Mais il y a un autre vaccin contre la contagion, qu’on procède dans les 72 heures après l’exposition au virus. Il existe également un traitement contre la varicelle, notamment de zovirax ou d’immunoglobulines anti-VZV. Dans mon cas j’ai préféré zapper et « vacciner naturellement » mes enfants.

La varicelle se transmet très facilement

La varicelle est extrêmement contagieuse qu’il suffit d’être dans la même chambre qu’une personne atteinte pour le contracter. En effet, elle se transmet par contact physique direct ou indirect par le biais des vésicules ou du liquide issu des lésions cutanées. Elle se transmet aussi par voie aérienne, par le biais de la respiration ou de la salive (éternuement ou toux).

Dans mon cas, on a juste passé des moments en famille, on a joué, on a dormi ensemble. J’ai particulièrement privilégié les contacts physiques (câlins et petits baisers) et le tour est joué. C’était moins amusant quand ils ont eu une légère fièvre et de fortes démangeaisons. Mais après l’apparition des premiers boutons ce fut mieux.

J’ai compté 8 à 10 jours entre la transformation des boutons rouges et vésicules et la disparition des croûtes. La maladie est contagieuse avant l’éruption des premiers boutons (48 heures avant), pendant le stade d’éruption des vésicules mais ne l’est plus une fois les lésions recouvertes de croûte.

Le docteur m’a quand même demandé si j’étais enceinte, en effet, le cas de varicelle en période de grossesse présente des taux de mortalité importants (20%) et des risques de malformations congénitales. Avis aux concernées, allez tout de suite voir l’obstétricien.

Personnellement, c’était une bonne idée de refiler la varicelle à toute ma famille. J’ai eu un congé maladie, mes enfants sont restés à la maison et on a passé de bons moments ensembles.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *