Close
Le café le plus cher du monde

J’ai acheté le café le plus cher du monde

Dépenser jusqu’à 50 dollars pour une tasse de café semble de prime abord inconcevable. Cependant, l’expérience est bien tentante surtout lorsqu’on découvre la manière dont ce breuvage a été obtenu. J’en ai fait l’expérience.

Café extrait d’excréments…

Ce café si onéreux, c’est le kopi luwak produit par la civette. Elle mange les graines de café pour en extraire la pulpe. En passant dans l’estomac, les noyaux subissent une certaine transformation cassant les protéines en de plus petites chaînes. Les noyaux sont ensuite excrétés, ramassés puis nettoyés avant d’être torréfiés et préparés. Ce serait du fait de ce processus que le kopi luwak a un arôme plus prononcé et un meilleur goût du café, selon moi.

… de civette asiatique

Car il s’agit bien du « kopi luwak », « kopi » qui veut dire café en Indonésie et « luwak » de l’appellation de la civette asiatique. La civette est une mammifère carnivore vivant dans l’archipel indonésien qui se nourrit également de fruits pour équilibrer son alimentation.

Un meilleur goût, dit-on

Pour en avoir le cœur net sur ce soi-disant goût particulier du kopi luwak, J’ai sacrifié 40 dollars de mon budget pour ce voyage afin d’en goûter. Après une tasse, j’affichais un air plutôt satisfait. Contrairement aux cafés ordinaires que j’ai l’habitude de boire chez moi, c’est plus doux, moins amer et aussi très onéreux. Mais cela valait le coup d’en goûter pour ne pas mourir… bête.

Des bêtes en souffrance

C’est une expérience que je ne compte cependant plus renouveler du fait des souffrances imposées aux civettes asiatiques pour satisfaire les touristes en quête du kopi luwak dans l’archipel. Plusieurs de ces mammifères sont en effet capturées puis mises en cages. Nourries essentiellement de graines de café, elles souffrent de déséquilibre nutritionnel et succombent de la pression qu’on leur impose pour la production du kopi luwak.

La plupart du kopi luwak produit par les civettes élevées en cages sont d’ailleurs de qualité inférieure car à l’origine, ces mammifères quand elles vivent dans la nature se nourrissent en effet des meilleures graines. Ce qui un goût particulier au kopi luwak. Or, ce n’est généralement pas le cas pour les civettes élevées en cages.

Rayé de la vente

C’est quand même assez bête de torturer autant ces animaux pour du café. Heureusement que plusieurs distributeurs de café chez nous ont retiré le kopi luwak de leurs étagères tant que le processus de production n’est pas clair. Les touristes devraient réagir autant.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *